Connectez-vous sur le REZO de Camerfeeling








Vous êtes ici >> Accueil/Vos commentaires
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50



Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | »

Vos commentaires

Merci à tous ceux qui ont laissé une trace de leur passage...
- Ajouter un message -

nico

- 21/12/2006
Merci Mary... Nous suivons le mouvement......

Nico

sarah

- 21/12/2006
effectivement,merci maryjo pour l'info,je suis allée chercher ce site qui est une véritable manne pour les artistes,et j'ai redécouvert NARCISSE E SPIRIT.son lien est bel et bien myspace.com/nespirit,je suis rassurée car lui et d'autres artistes du terroir,rehaussent la qualité de la musique afro,je vais citer kaissa doumbè,sandra nkakè..je rève d'un véritable concert au cameroun,cela ferait le plus grand bien aux oreilles de nos compatriotes,qui en ont,vraiment,vraiment..bien besoin!merci encore à toi ma soeur maryjo!!

maryjo

- 19/12/2006
bravo à toi,spirit,dont je découvre la polyvalence,dans la manière de concevoir la musique,çà ne m'étonnerait pas que tu sois dans les prochaines années,si DIEU le permet,un des artistes africains de référence mondiale,surtout n'oublie pas de nous revisiter le makossa!! au fait myspace,fera beaucoup de bien à la musique afro,pour ceux qui travaillent dur,évidemment!

KOUM

- 14/12/2006
C'est de la qualité. Du bonheur. Enfin un site camer digne de ce nom. Bravo. C'est tout. Vous faites notre fierté. Un seul mot . CONTINUEZZZZZZZZZZ

Kristo

- 10/12/2006
Sincèrement je vous remercie pour tout ce que vous faites pour la culture camerounaise en général et à la musique particulierement. Bravo. Il est dynamique ce site et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Un exemple à suivre. Bon courage à vous les camerfeeling. Je vais cliquer sur un lien pub pour vous encourager.

maryjo

- 17/11/2006
ben richard bona,a juste dit la vèrité,et c'est tout en son honneur,en ce qui concerne,le bon makossa,car il faut souligner que chaque artiste a son registre,et le kossa ne fait pas partie du sien,il a d'ailleurs essayé de le faire sur le deuxième album,il faudrait avouer que ce n'était pas brillant,il faudrait plutot penser du coté de toto guillaume ,misse ngoh ,jr nelson..etc..mais que ce soit pensé autrement,surtout que çà joue de plus en plus live..ce serait à mons sens,un début de solution,j'espère que camerfeeling,fera tout ce qui est en son pouvoir pour pousser une oeuvre comme celle là.

KOSSA

- 15/11/2006
Oui MARYJO, je connais mboatv, au début je trouvais se site très drôle, car il me faisait penser à CRTV, Il n'y avait que du bitksi; Il a fallu que certains camerounais réagissent pour que ça change. Oui aujourd'hui, c'est pas mal; Je te garantie, une collaboration future avec mboatv. Si tu parcours bien camerfeeling, tu veras qu'il y'a le lien de mboatv, j'ai rencontrer en personne l'initiateur de mboatv, et je suis entrain de négocier une conversation téléphonique avec le big boss de camerfeeling; car les deux personnes ne se trouvent pas dans la même ville. MARYJO, nous camerounais, d'aujourd'hui, nous avons envis de dépasser certaines limites d'orgueil; et regarder dans le même sens, pour le bien de notre culture. Je te promets de te tenir au courant.
Revenant à BEN DECCA, il suffit de bien observer ses gestes, et sa façon de poser , on constat qu'il a envis de bien faire, mais ne sait pas trop comment; et quand il fallait parler des artistes qui, pour lui font de bonne chose, il nous parle de EPEE et KOUM, peut-être dans leur circuit d'artiste en manque d'inspiration.
Bref, Richard BONA lui même l'a dit, il ne sais avec qui le bon makossa sortira aujourd'hui, car même lui ne peut rien. Que faire?
Le grand MANU a réunit, certains comme PENDA DALLE, SALLE JOHN, GUY SANGUE etc... Sur l'album camer stars; mais à ma grande surprise, ils nous ont fait les anciens succès, Alors cela prouve qu'il y'a un réel problème. Je me demande si, dans leur milieu de la folie des grandeurs, ils arrivent au moins débattre sur le sujet du bon makossa.

maryjo

- 15/11/2006
yes mon frère kossa,je te sens en pleine forme,et depuis un moment,je suis d'accord d'avec certains de tes arguments,mais à vrai dire qu'est ce que tu attends de ben decca,qui nous réchauffe sa mème sauce depuis plus de dix ans,il a montré ses limites,sa seule voie d'issue est qu'il trouve des compositeurs,qui connaissent la musique en général,et le makossa en particulier,son denier album est lamentable,c'est ce qu'on appelle le moins cher,avec un illustre inconnu du nom de belmond de beauville,qui se cherche encore..mèmy si il se débrouille à son niveau,ben comme on dit au pays,le moins cher est cher...au fait as tu fait un tour sur mboa tv? ce serait bien qu'il y'ait une collaboration,entre camerfeeling et mboa tv,mais les deux sites me remplissent d'espoir en tant que amatrice,du ndolè kossa!!le vrai

KOSSA

- 14/11/2006
Hééééé kééééé Ben Decca, ton franc parlé là ooooo; Disons que c'est un mec qui par moment, crie très haut ce qui se dit plus bas. L'artiste kil est, et la connaissance du sujet (problème du pays) sont compréhensifs, mais que dire de tout ceci ? Moi je dirai que, voila encore un artiste qui n'a que les mots, pour nous faire comprendre le fond des choses, bien que, sur ces mots, rien n'apparait en terme de proposition. Monsieur BEN DECCA, oui il faut une loi, pour combattre la piraterie au cameroun, et laisser les forces de l'ordre appliquer cette loi. Mais cela reste impossible aujourd'hui dans un pays où l'échelle des valeurs n'existe pas selon vous. Et je pense que dans un pays où cette échelle est inexistante, une loi est facilement baffouée; donc que faire ? aucune proposition de votre part; Certains artites ont surement compris et ils font à leure façon pour faire bouger les choses, car c'est par les actes de se genre que, les camerounais peuvent savoir ce qui se passe dans leur pays. Nous avons tous vu comment la démocratie est arrivée au pays malgré que cette démocratie soit interrogative; par les actes, l'assemblé nationnale camerounaise est représentative malgré tout. Vous dites vous-même que, pour que sa change il faut qu'un fou tue tout le monde, alors, moi je ne retiendrai que cette phrase, car vous connaissez bien notre pays, et vous avez les arguments solides pour nous faire comprendre les problèmes du pays, mais c'est par les actes que les artistes ferront passer leur message contre la piraterie.
Monsieur BEN DECCA, le makossa a de sérieux problèmes et votre nouvel album n'a rien de plus par rapport au 4 derniers que vous avez mis sur les bacs; Depuis "amour à sens unique", nous, fanatique du makossa et de la tradition sawa, nous nous demandons à quand, un bon album du makossa comme dans les années 80? Vous sortez un album de 12 titres et le son n'est pas terrible.
Vous nous parlez de la fusion de votre maison de production, avec celle de grâce, vous nous dites que le choix se portera plus sur les belles voix; Moi je vous dirai de mettre l'accent sur un tarvail de fond, car on va beau avoir une belle voix, mais si le son ne suit pas, il y aura un grand problème. Je retiens votre attention que; aujourd'hui le makossa est plus écouté par ceux qui comprennent le douala, et que c'est pas seulement les villes de douala et yaoudé qui régissent le cameroun, et encore moins l'afrique; Alors essayez d'élargir la promotion de vos produits hors de nos frontières traditionnelles.
Je ne vous jugerai point sur votre apparence comme vous le dites, mais vos actes, j'aimerai les connaitre; Mais votre musique marque le pas sur place. Faites nous vivre quelque chose de différent, car je connais votre repertoire musical au bout des doigts, et il y'a quelques mois je me suis proccurer votre album à chateau rouge pour 15euros, alors étant un fils du makossa moi aussi, Un bon ndolè nous ferra du bien( Makossa mé ndé ka ndolè)...

maryjo

- 10/11/2006
cher kossa,merci pour ton constat,plein de lucidité,et bravo à silva ebelle que je ne connaissais pas,tiens bon ma soeur ou mon frère parce que le prénom silva est mixte...je profiite pour encourager ce site,mais aussi inviter les soeurs et frères sur le site mboa tv,qui est dans la mème lignée que camerfeeling,faites bloc,et échangez vous des idées et des contacts..le type de nvomeka est fatigué total,et mème quand il ne l'était pas encore, on n'en a rien tiré,c'est une catastrophe humaine,c'est à nous chacun dans son domaine d'apporter la modeste pierre à l'édifice,pour que la honte s'amoindrisse .QUE DIEU NOUS BENISSE n'oubliez pas,n'omettez pas non plus,cliquez de temps à autre sur MBOA TV.

KOSSA

- 09/11/2006
SILVA EBELLE merçi, bon courage à toi; pour toute info concernant tel ou tel artiste, donne nous tes idées sur le contact qui est sur le site et nous pouvons apporter notre petit plus sur ce que tu fais au quotidien avec les artistes camerounais. Alors soit la bienvenue sur ce site, et reste souvant avec nous, car c'est avec les gens du milieu que nous pouvons faire quelque chose.
Le problème est très profond, mais si nous ne bougeons pas à notre niveau, personne ne saura ce que resentent les camerounais aujourd'hui vis-à-vis de leure musique, car tout est politique dans notre pays; Alors c'est à nous de crier haut et fort que notre culture n'a pas forcément bésoin des politiciens.
Nous sommes une grande nation de football, mais nous sommes incapable d'organiser une coupe des nations;ce qui prouve que nos dirigeant aiment bien l'argent du foot quand, l'équipe nationnale se qualifie pour des grandes compétitions, mais ne font rien pour que nos footballeurs aient le minimum; Pour cela je dirai au moins merçi au président AMADOU AHIJO, pour ses fameux stades qu'il nous a laissé, devenu aujourd'hui des champs de patates selon Monsieur ETOO; Alors, comme la musique camerounaise ne rapporte rien à notre cher monsieur de VOGMEKA, les camerounais qui aiment la musique camerounaise, doivent se débrouiller eux-même pour le bien de notre culture. Voila la raison de se site, et dites nous ce que vous pensez, pour que notre combat soit respecté...

Sylva EBELLE

- 08/11/2006
Je trouve les problèmes de la musique camerounaise évoqués par KIKI et KOSSA très fondés. Dans l'exercice au quotidien de mon boulot de management et de communicateur, j'ai lachance de toucher et vivre ces pb de près.
Certes la piraterie gangrène le milieu, nos artistes sont en mal d'inspiration et à court de créativité, leur egocentrisme les pousennt à méconnaitre des valeurs et les mettre exergue comme c'set le cas de Jeannot EBELLE, ou des plus jeunes comme Alain MBOULE, Joly PROSO, Hugo NYAME, Simon ELESSA et j'en passe. Je peux le crier haut et fort, seul l'artiste Saurelle Yondo à eu humilité de déclarer Jeannot EBELLE comme Auteur des titres de son album, 9a c'est un réel PB. Au délà des ces pb , s'ajoute d'autres que je considère bcp plus cruciaux tels: Le manque d'une politique culturelle véritable, la non implication de nos pouvoirs publics, l'absence des producteurs et maison de disques proprement dits. Le cout de promotion très onereux...

Sylva EBELLE

- 08/11/2006
Je puis vous assurer que la découverte de votre site est un ouf de soulagement pour moi. Une telle initiative ne saurait etre plus populaire et dynamique sans l'apport de tous. Manager et communicateur artistique que je suis, assurant et communiquant pour pas mal artistes camerounais vivant au terroir et à l'étranger, votre site est pour la musique du kamer en perte de vitesse considérable, une aubaine. L'enrechir au quotidien avec l'actualité musicale du terroir est pour nous un devoir.Vous pouvez compter sur nous. Mais avant votre travail mérite qu'on vous addresse nos vif encouragements

KOSSA

- 03/11/2006
MARYJO, je dirai tout simplemet que KOTTO BASS, depuis sa jeunesse avait rêvé de faire un mélange du makossa et les rythmes congolaises, car selon lui, la danse des sawas(makossa) est née à travers les notes de la rumba. Non seulement son rêve est devenu réalité, et il a réussit à conquerir les coeurs des camerounais, et tout homme sur terre, ne demande que de vivre son rève de jeunesse. Je constate que le tien c'est revivre le makossa au bon niveau, et avec une bonne orchestration de l'époque, loin des ordinateurs; Ma chère, nous ne sommes pas au 19ème où au 20ème siècle, avec les tchanguo bars, joie d'été, où encore mermoze bar. Il faut savoir que le makossa a de sérieux problèmes, et jusqu'ici personne, je dis bien personne n'a trouvé de solution. Nous avons tous des grandes idées loin de notre pays, mais personne ne réagit avec un projet précis. Nos artistes parlent plus de gain aujourd'hui, que de leur propre travail; Ils parlent tous de piraterie, est-ce qu'il y'a un travail de fond qui est encourageant, et qui empechera un simple boutiquier de douala de copier une cassette. Je suis contre la piraterie, mais je dirai aux artistes de faire plus d'effort, pour satisfaire le public. Quand j'entend Richard BONA dire qu'il va faire un album de makossa, mais il refléchit, surtout qu'il n'a pas idée de comment sera l'album, et avec qui il le ferra, je dirai que, un bon makossa c'est pas pour maintenant. MARYJO, nous avons un homme qui peut nous faire un bon makossa, mais cette personne est dans l'ombre depuis un moment, même les artistes du makossa savent que TOTO GUILLAUME est un grand arrangeur du makossa, et que son apport est important pour un bon makossa; alors que faire? Ma soeur, le mieux pour nous, c'est d'accepter le sort des mélomans du makossa, et attendre que le rêve devienne réalité.

maryjo

- 31/10/2006
kossa mon frère je suis sure que kotto bass n'avait pas besoin de faire intervenir les influences congolaises pour que ses albums marchent,il avaitle bon nkumbè,une voix plutot agréable, et de belles mélodies,çà suffisait largement,et il aurait rendu un fier service au makossa,en ce qui concerne les chanteurs que tu as cités,je te ferai remarquer,que l'orchestration avait déja beaucoup changé,avec la pléthore des ordinateurs ,mal utilisés en plus,si on ajoute à cela la monotonie des gens comme ben decca,çà n'arrangerait rien au problème,je suis convaincue que le makossa ne pourrra se remettre en selle qu'avec un jeu d'orchestre en live,dépouillé de toutes ces machines,et pour peu qu'il y ait une bonne mélodie derrière çà le fait,et nous avons de très grands mélodistes..je ne citerai personne mais ils sont là et vous les connaissez..je suis assez optimiste il y a une relève,et un courant spécial,il faudrait déja que les camers soient un peu réceptifs,et qu'ils se débarrassent peu à peu des sons de merde,bref de la mauvaise musique..makossa musiki mundènè!

KOSSA

- 30/10/2006
Merçi KIKI; Nous camerounais, nous avons du mal accepter notre propre musique aujourd'hui, et nous avons pris la mauvaise habitude de parler de notre musique au passé. le manque d'inspiration, et le manque de certains titres sur le support cd, ont poussé certains artistes de nous parler de bible d'assiko, ou du makossa, voir même testament; et malgré le mauvais son, ils ont continué à nous sortir les volumes. KIKI, retiens que nos artistes ont du mal à décolé, parcequ'ils ne vont pas vers l'inspiration. Rare sont les chanteurs du makossa qui ont eu leure inspiration après un voyage hors de douala ou paris, alors qu'ils sont dans les avions pratiquement tous les jours. Ils ont du mal à cotoyer les artistes venu d'ailleure, pour le bien de notre musique; Voila BONA qui nous dit que son prochain album est prèt, mais il lui faut faire un voyage en inde, pour finaliser le projet et assurer la sortie de cet album. Rien qu'en parlant de ça, nous sommes convaincu, qu'il nous ferra quelque de particulier et très apréciable.
KIKI, nos artistes ne veulent même pas, s'approcher de simple paroliers, ou compositeur inconnu, et accepter de mettre leurs noms comme auteur dans leurs albums. ça aussi c'est un sérieux problème qu'il faut combattre. Un grand homme comme JEANNOT EBELLE qui est un grand compositeur dans le milieu du makossa depuis les années, n'a aucun respect de ses paires.
Une grande artiste comme GRACE DECCA nous sort un album de 9titres, alors qu'il n'ya qu'en réalité 7titres, un titre qui passe en double, et un qui revient en instrumental, que dire de ça ?
Alors, nôtre musique (makossa) est malade...

Monthy

- 30/10/2006
Hééé Camerfeeling. Meme Richard Bona l'a dit....Vous avez le feeling et gardez-le. Bravo à toute l'équipe.Estha hummm. Je suis ...un seul mot continuez.

KIKI MBASSI

- 28/10/2006
la vitesse de la communication nous oblige a ecouter toutes sortes de musique a la minute ou on la met au contact des medias c'est pourquoi il est difficile de trouver aujourdhui une musique originale qui n'ait subit aucune influyence vous savez, personne ne peut ce venter d'inventer des nouvelles musiques a partir du constat que nous exprimons forcemment des sonnoriteés qu'ont a ecouter quelque part et qui restent bien enfouient dans notre subconscient jusqu'au jour ou l'inspiration nous le fais conjuguer a travers d'un instrument de musique ou carrement dans une chanson partons simplement du constat que la musique est evolutive et reflechissons sur les moyens qui peuvent faire vendre notre musique ailleur que chez nous car le nombre d'individus qui ont acces a l'achat d'un cd au pays est tres limite si je prends l'exemple des congolais qui ont quand meme l'avantage du nombre et qui n'ont pas toujours besoin qu' on achete leurs cd a l'exterieur (encore qu'ils vendent plus a l'exterieur qu'a... ) alors laissons ceux qui essayent de faire des melanges aussi bizarre soit il . car jusqu'a ce que ça marche, les artistes camer sont en quelque sorte dans des labos a travers le monde a essayer de trouver des formules qui nous sortirons de cette letargie prions seulement Dieu que ça marche amen!

KOSSA

- 28/10/2006
MARYJO, la musique camerounaise, le makossa en particulier n'a plus cette place d'importance, des année 80. C'est peut-être vrai de parler ainsi, mais ces artites d'antan continuent à faire de la musique,mais leurs albums ne décolent pas; BEN DECCA, MONI BILLE, EMILE KANGUE, mais pourquoi cela? Personne ne saura répondre à ça; alors je dirai que le feu KOTTO BASS a revolutionné la musique camerounanaise; Les autres font le mélange de la musique africaine avec la musique occidentale lui ilafait le mélange du makossa, et la musique congolaise, qui bien que le makossa selon son histoire a toujours été influencé par la musique congolaise; Et tout le monde voyait en lui l'artiste qu'il nous fallait;Il habitait au pays, tous ses albums ont été fait au pays, et son succè a été grandiose,même loin de son pays. Alors,le citer avec petit pays de la sorte, j'aimerai comprendre. Nous voulons tous s'ouvrir au monde, car tout va vite aujourd'hui, Mais est-ce une raison de ne pas encourager ceux qui font les éfforts ?

maryjo

- 25/10/2006
mon cher je suis plutot d'accord avec toi pour boycotter le pays,mais il faut avoir les moyens de sa politique..c'est pour cela que depuis lontemps je crie à qui veut l'entendre de faire à certains artistes amis,de faire de la musique africaine,qui soit décodée,et qui n'aie rien à envier(techniquement parlant) aux musiques occidentales,ce n'est pas une façon de lui faire perdre son identité mais ce n'est qu'une volonté de la hisser à l'international(çà me rappelle internet),kossa le monde est désormais global,j'applaudis pour ceux qui continuent à faire tourner les fesses de camerounaises,et des camerounais en leur faisant oublier leurs malheurs..mais le moment est venu à l'afrique de parler au reste du monde à travers leurs artistes de talents et non les zozos...la salsa s'est imposée parce que les cubains ont bossé dur,le rai de nos cousins arabes est en train de faire son petit chemin, le makossa d'il y a vingt ans (lorsqu'il se jouait encore de manière intelligente)était sur la bonne voie, mais comme rien de bon ne perdure dans notre pays,il a été mollesté par les gérants de la télé mendo ze en tète,après il y a eu des irresponsables comme petit pays,et les adeptes de la musique congolaise comme le feu kotto bass,qui ont contribué avec d'autres comme aladji touré..ce sont des faits et je n'invente rien..maintenant nous comptons sur des gens qui initient des actions comme les gars de camerfeeling,mboa tv et d'autres,mais cela ne suffira malheureusement ps si les artistes n'assurent pas derrière,ce ne sont pas les papillons qui imposeront quoique ce soit..

KOSSA

- 24/10/2006
BIABY, camerfeeling vous remercie aussi, faites juste de votre mieux pour que la culture camer, et la musique en particulier occupent cette place qui est la sienne. vous êtes aujour'hui parmis les chanteuses camer, et je vous remercie de nous avoir rejoind sur ce site; et savoir qu'il ya certains artites avec nous, nous encouragera plus.
MARYJO; votre idée nous pousse tous vers la peur de notre pays, car c'est la vèrité. Il y'a aujourd'hui plusieurs camerounais qui ont décidé de ne plus mettre leurs pieds dans leurs pays, car avoir un cousin policier au cameroun est synonime de pouvoir, pour ceux qui n'ont personne; Nôtre pays est l'un des pays les plus corrompue du monde, mais est-ce une raison de baisser les bras? Alors, MANU à été ridiculisé, c'est à lui maintenant de prendre sa revange. Les camerounais savent aujourd'hui que leurs dirigeants ne ferront rien pour eux, donc il faut les boyicoter; bref nous n'avons que des mots. LE MONDE EST TERRIBLE VIVONS SEULEMENT...

biaby

- 24/10/2006
merci a toi nicolas de m'avoir permis cette interview je te remercie de tout mon coeur.t'es un homme génereux .continu sur cette lancée, pour ma première prestation à lyon tu ma soutenue comme un vrai ami.je te souhaite une bonne réussite dans ta carrière.gros bisous è toi et à toute l'équipe de camerfeeling

maryjo

- 24/10/2006
c'est pas mal essayé..mais n'oubliez pas que vous parlez du cameroun,le seul pays ou les dirigeants narguent la population,ni richard bona,ni manu dibango ne pourront rien,la preuve manu a été ridiculisé comme ce n'est pas permis chez lui mème au cameroun,rendez vous compte qu'on le mette sur le mème pied d'égalité,qu'un petit escroc,du quartier,qui musicalement n'a encore rien prouvé.la dernière marche qui a été organisée à paris a débouché sur quoi?bona parlera du problème au japon,paul biya ne se sentira mème pas concerné,et si bona continue,il le piègera,au cameroun et ce sera la cellule,ou autres punitions dont ils ont le secret là bas..ces gens là ont perdu le sentiment de la honte,ce ne sont actuellement que les américains qui peuvent les faire plier et pour cause..il faudrait un blanc spécialiste du droit d'auteur à la tète de cette société,c'est triste à dire mais ce n'est que la vérité..

KOSSA

- 23/10/2006
ROXANNE, je suis daccord avec cette idée de combattre les dirigeants camerounais, et nos artistes ont aujourd'hui la possibilité de le faire.
MANU DIBANGO lors de ses émissions sur africa n°1, doit parler de cette situation, BONA peut le faire lors d'un de ses concerts au japon, en australie; Chaque artiste peut faire quelque chose à son niveau, LONGUE LONGUE le fait à sa façon, et je pense que, si un artiste camerounais de renommé international le fait aussi à son niveau, l'impact sera conséquent. Evitons juste de s'emprendre à la population camerounaise, car elle n'y est pour rien.

roxanne

- 20/10/2006
merci du compliment cher kiki mbassi et je suis heureuse de constater que vous etes le seul artiste qui a comprit qu'il est vital pour un artiste aujourdhui d'etre present dans tous les debats touchant a la musique surtout lorsqu'il sagit du cas du cameroun qui a urgemment besoin de toutes les solutions envisageables pour sortir les artistes de ce bourbier dans lequel l'etat du cameroun les a enfoncé. car la vrai question qu'il faut ce poser a present c'est si un gouvernement est incapable de gerer une petite structure comme les droit d'auteurs comment et pourquoi lui confier tout un pays ? that is the question! chaque artiste doit apporter sa modeste contribution pour trouver le moyen le plus efficace a resoudre ce probleme qui n'est pas tres compliquer si ce gouvernement ne peut pas resoudre votre probleme mais battez campagne contre lui et tous ensemble il faut apprendre a vous organiser et a metre sur pied des strategies concretes et applicables sur le terrain jusqu'a ce que vos doleances soient pris en compte camer feeling est une ouverture mediatique important je suis tres deçue par vos collegues qui s'en foutes royalement alors que vous avez les medias pour vous il faut denoncer sans cesse dans chacune de vos interviews , partout ou vous etes et dieu seul sait qu'on retrouve les artistes camerounais dans tous les pays du monde arlors si vous arborder tous le meme sujet au meme moment et en permanence je crois que meme le plus sourd des gouvernements vous ecoutera a bon entendeur salut!

KOSSA

- 19/10/2006
Mon cher KIKI je vous remercie de votre témoignage, vers ces quelques mots de roxanne qui resument dans un sens, le problème de nôtre musique;Etant pour le moment le seul artiste qui se permet de se rapprocher des internautes de camerfeeling, malgré les multiples interviews, et vidéo des autres artistes sur le site. Alors, je vous dit bravo. Mais je dirai ceci, aujourd'hui nous ne sommes plus à se niveau; c'est enkor plus grave que vous l'imaginez; Nos médias n'ont aucun pouvoir; et parler de la place de la musique camer dans un journal, un magasine, ou à la radio, n'est pas rentable; car tout se paie dans notre pays. Les médias préfèrent parler de BEYONCE, DR DRE, que de parler de TOTO GUILLAUME ou ANDRE MARIE TALA; car il faut vendre. C'est dans les bars et vente emporter que les gens écoutent plus la musique camer; Un gérant de bar préfère dépenser 1000 frs cfa pour un cd de NTOUMBA MINKA piraté que de mettre 10000frs sur un original, car il sait que les gens aiment bien l'homme est mauvais de cet artiste, et que en le faisant passé dans sa boutique il va vendre sur le plan commercial. Un cd original de BONA coute 25000 frs au pays, alors que c'est un salaire,; alors les médias ne font rien pour encourager les artistes, enkor moins nos dirigeants. Voila ETONDE EKOTO dont la population de douala avait tout miser qui se trouve devant la justice, pour détournement de fonds; que pouvons nous dire ??? Voila la réalité de notre pays, je suis contre la piraterie, mais les seuls qui peuvent faire kelke chose sont nos dirigeants.
Chers artistes, continuez votre combat, mais sachez que la population est à terre, et ils n'ont pas d'autre solutions. Je sais, l'avis d'un homme vivant en europe et loin du pays sera différent du mien, mais reffléchissons ensemble, car même les journalistes qui sont au pays ont peur de je ne sais quoi ...

kiki mbassi

- 19/10/2006
je vous salut humblement ma tres chere soeur roxanne et je vous remercie d'eclairer tout le monde en quelques phrases, de la situation de la musique au pays. votre analyse est on ne peut plus realiste vous semblez etre au fait d'une certaine source d'info tres florissante je vous remercie de nous en faire profiter. du courage ma soeur! et au plaisir de vous relire

KOSSA

- 17/10/2006
Haaaaaa les filles motion, car toute la vèrité est dite... Si je vous comprend bien, la solution de notre problème est bien camerounaise; en écoutant GUY LOBE sur sa video du site, je lui donne raison quand il nous dit que, les intérèts du gouvernements ne sont pas en jeu, en ce qui concerne la piraterie; Voila pkoi rien ne change, et notre culture se meurt, à cause du grand silence de nos dirigeants.

sarah

- 17/10/2006
roxanne, ton témoignage est d'une justesse que je salue ma très chère soeur..je ne sais pourquoi le camerounais s'autodétruit en pensant faire du mal à son compatriote..c'est dommage à dire mais le filtrage se fera de lui mème,les vrais musiciens resteront et peut ètre mème qu'ils ne communiqueront plus avec le pays,mais dans des pays ou la médiocrité n'est pas une vertue..j'ai encore parlé..

roxanne

- 16/10/2006
roxanne
nous vivons l'ere de la mondialisation et qu'on le veuille ou non ,le monde va l'entement mais surement vers un metissage tout azimut ceux qui au cameroun ont choisi de faire de la musique pour interesser quelques petites filles au quartier non qu'a continuer si ça leurs interessent mais je n'ai pas souvenir d'un makossa man devenu riche par la force de son art alors quand les gars comme bona , manu dibango etienne nguini et bien d'autres encore ont compris et essaye de faire autrement il y en a qui veulent les pousser dans la mediocrité ambiante du terroir je me souviens d'une interview de misse ngoh françois ce monsieur a faillit me faire pleurer quand il d"eclara qu'il est a son 30 eme ALBUM et qu'il a l'impression a chaque fois qu'il est a son premier sur le plan financier . alors que c'est quelqu'un qui a ete plusieurs fois au sommet de son art en tant que makossa man alors ma question est simple faut il continuer dans une affaire qui ne marche pas ou faut il s'ouvrir a d'autres horisons ?
jusqu'a une certaine epoque toutes ses musiques ont marché sur le plan quasiment restraint du cameroun parceque la programation musicale radiophonique etait plus ou moins maitrisée on jouait plus la musique du terroir que d'ailleur je vous donne un exemple qu'il faut dailleur corriger tres vite j'ai été au zaire ou j'ai passé quelque temps 3 ans apres je n'ai jamais ecouter une musique camerounaise programée dans aucune radio la bas et dieu seul sait qu'il prolifere la bas les radios. alors rentrer chez moi au pays j'ai cru que l'avion c'est poser dans une autre ville du zaire de l'aeroport de douala en ecoutant la radio du taximan qui traverssait la ville croyer moi le koassa koassa alait me koassa les oreilles j'etais tellement enerver que je suis allé personnellement rencontrer un annimateur radio tres celebre de douala pour lui presenter les faits il a fait semblant de comprendre mais jusqu'a aujourdhui, rien n'a changer et c'est meme pire car le decalé calé est arrivé au bon moment pour donner raison a ceux qui ont privilegier a une epoque donner toutes ses musiques qui sont dailleur issus du makossa , je cite le zoblazo , le zouk, le calé decalé ect.. je disais donc que l'objectif etait de freiner le makossa qui avait deja une certaine audiance a l'exterieur daccord mission accomplie. mais cette acharnement est incomprehensible aujourdhui on dirait que ceux qui ont mis la machine en marche ont oublié de l'a desamorcer car ce n'est plus le makossa seul qui subit mais c'est plutot l'ensemble de notre patrimoine musical qui est ainsi mis en danger

sarah

- 13/10/2006
mon cher kossa,j'ai eu l'occasion d'écouter,le dernier opus de brillant ekambi,je n'étais mème pas au courant de la sortie,de cet album,je me suis renseignée au cameroun,et à mon grand étonnement,c'est un non évènement,parce qu'il n'a pas de dombolo,ni le coupé décalé dedans,le makossa intelligent dérange,les camerounais ne veulent plus réfléchir,ils préfèrent les chanteurs qui font aussi office de comique..c'est le règne de la médiocrité,..kossa j'espère avoir répondu ne serait ce qu'à une partie de ta question o combien importante!

KOSSA

- 11/10/2006
Wèèèèèèè, wi di dou wéti....
Ma chère, oui richard bona chante en douala, et parfois en éwondo, mais soyons juste et compréhensif, c'est pas notre musique; Dans l'album de Etienne MBAPPE il y'a quelques notes du makossa, Mais ce mélange de notes est-il vraiment notre musique. SABAL LECO fait la même chose; Disons que c'est de la musique d'écoute, et le makossa, le magambeu, le bitkussi, les rythmes bamoun, ou du nord, n'ont jamais été comme ça; Nous avons cette habitude de mimer nos mélodies en bougeant tout notre corps, mais avec ces artistes qui font du mélange de nos rythmes et les rythmes occidenteaux, nous avons du mal à décoler de notre chaise pour choisir un(e) partenaire pour partager le sentiment d'être un bon danseur. Alors, la musique reste universelle, respectons juste le peu de moyen que nous avons aujourd'hui, et écoutons ceux qui font de leurs mieux, pour nous faire danser, car la musique camerounaise nous à toujours fait bouger dans tous les sens.
Nous parlons toujours de Richard BONA et autre ici, mais il y'a aussi NOAH qui devient un artiste incontournable en france; Que pouvons nous dire de ça ? il y'a PIT BACARDY qui est un rappeur appréciable dans le milieu; Alors mes chères amis(e), les camerounais ont du talent, mais posons nous juste la question de savoir, pourquoi notre musique à nous ne décole pas ?

sarah

- 11/10/2006
mais kossa,le véritable problème est que c'est cette musique qui a pignon sur rue,et qui commence à s'imposer chez certains de nous,qui ont le mal du pays et qui (disons les choses..) sont limités ..d'ailleurs ils refusent d'écouter autre chose,et te diront (comme j'ai eu à entendre):richarb bona,etienne mbappè etc..ne font pas la musique du pays..alors que sur place il y a encore des gens comme missè ngoh françois,pressenti comme l'un des meilleurs mélodistes de makossa,roxanne a mille fois raison d'insister sur le coté des médias à la solde de certains pseudos producteurs...(mon oeil)les gars qui essayent de faire de la musique du pays d'une façon intelligente en proposant des concepts nouveaux sont boudés..heureusement il y a l'universalité de la musique et au jourd'hui de ceratins médias,j'encourage les artistes(qu'ils soient au pays ou en occident)de s'exprimer,de montrer et de démontrer l'étendue de leurs connaissances,si çà ne marche pas au pays des médiocres,çà le fera ailleurs...la musique est universelle,ceux qui ne la respectent pas,en servant du n'importe quoi aux mélomanes,se zapperont eux mèmes,et rejoindront leurs vrais métiers si ils en ont un..il leur restera toujours la feymania...!

KOSSA

- 10/10/2006
SARAH oui, je suis d'accord; et ceci étant je dirai qu'une erreur d'orthographe ne fera pas du mal à un enfant, et c'est à nous d'accepter que nous n'avons pas tous le même niveau d'étude, et que chacun est libre de dire ce qu'il pense sur ce site sans toute fois être grossier.
Il est vrai le camerounais est quelqu'un de particulier par la grandeur de sa culture, et aujourd'hui, je pense que nous ne sommes plus sur se genre de débat où il faut parler de bitkussi, ou de revenir sur le sujet MENDOZE concernant le coup de pousse qu'il a donné à une certaine région, au détriment des autres régions du cameroun, musicalement parlant. Je pense plutôt qu'il faut juste essayer de comprendre si la différence musicale qui nous oppose, pourra nous empêcher de valoriser la musique camerounaise. Disons aussi que le regard d'un camerounais vivant à l'étranger, est différent de celui d'un camer qui est au pays, sur la musique de notre pays. Est-ce que nous pouvons accepter notre musik, avec nos propres moyens ?

roxanne

- 10/10/2006
A SARAH
je suis tout a fait d'accord avec toi . à force d'ecouter une certaine musique, les camerounais ont finis par ce convaincre que c'est la meilleur des musiques et qu'il suffit de dire deux mot bien sentis en dessous de la ceinture pour faire un tube au pays avec la complicité tres active des radios et telés . les gens n'ont toujours pas conscience de la force des medias je vous rappelle qu'au cameroun par exemple l'emergence du bikutsi est du a un matraquage infernale de la part d'un certain maldozé qui a placer le bitkusi parmi les leader des musiques du cameroun en nous le servant avant et apres chaque journal sans compter les heures de grande ecoute on peut dire qu'ils a reussit son coup le mendo a la grande satisfaction de la culture camerounaise cela a permis une recrudescence et une certaine emergence d'artistes de bitkusi bien entendu au detriment des autres musiques du terroir d'envergure internationale je finis mon propos en mettant l'accent sur la force des medias en demandant a tous les artistes de ne point negliger le coté medias qui est devenu aujourdhui le fondement meme de leur metier car avec les nouvelles technologies les choses vont tellement vite qu'on a peine le temps de voir venir les radios et telés du pays doivent réeduquer l'oreille musicale des camer ce qui est dailleur leur mission de base

sarah

- 10/10/2006
je m'esxcuse pour la grossière erreur qui s'est glissée sur mon texte ..le pays au lieu de la pays(c'est important pour les enfants qui se connectent sur ce site)..je me suis sentie ridicule,je ne suis pas comme les gouvernants camerounais qui ont banni de leurs dictionnaires de vie le mot:honte..la musique des camerounais dans leur propre pays est vendue dans des semblants de boutique..de mbusa mundi(new bell..)pourquoi ce vieux croulant de ferdinad oyono,ne construirait pas des maisons de vente de disques comme des fnacs à chaque chef lieu,par exemple ,cela créerait de la main d'oeuvre,et atténuerait un tant soi peu la piraterie..ben ils ne le feront jamais parce qu'ils ne se plaisent que dans les situations floues,et ils vous sortiront l'une des phrases les plus bètes venant d'un président de la république: le cameroun c'est le cameroun. n'importe quoi..!

sarah

- 10/10/2006
justin bowen,est l'un de nos meilleurs crus en musique,je te rejoins tout à fait pour dire du meilleur de ce site,qui avec le temps fera découvrir aux camerounais,et à d'autres unités,la quintescence des talents dont regorgent le cameroun,mais qui sont menacés d'ètre "tués dans l'oeuf"(c'est une expression..)par le manque de structures de productions,dignes de ce nom,ce qui a pour résultats,la prolifération des productions "à 2 francs 6 sous",qui habituent les oreilles de nos enfants à la mauvaise musique,avec des icones comme petit pays..et ses enfants..samy diko et consorts,sans compter d'autres débrouillards(ce qui est légitime) c'est donc le contraste dans la pays d'etienne mbappè,justin bowen(qui a été pendant longtemps le chef d'orchestre de la bande à manu dibango)richard bona et d'autres..nos enfants seront des "coupeurs décalés"..!reprenez vous frères du cameroun vous ètes pourtant les meilleurs...!kossa es tu d'accord ou pas avec moi mon frère?

Simonelli

- 07/10/2006
Bravo pur ce site. Justin Bowen est terrible. Je ne le connaissais pas dans ce domaine. Je ne voyais que le clavier des artistes. Merci à Camerfeeling pour m'avoir fait decouvrir ce talantueux. Go GO GO camer...

Simon

KOSSA

- 06/10/2006
Je dirai tout simplement que, camerfeeling est là pour permettre aux africains et camerounais en particulier, de dire ce qu'ils pensent de la culture camer; il est vrai l'accent est mis sur la musique de notre pays, car elle est très interrogative. Alors laissons les camers dire ce qu'ils pensent, d'où qu'ils soient et quelqu'en soit leure vie, ou mentalité.
Si vous connaissez une personne mieux que les autres, le contact camerfeeling est là; et les internautes de camerfeeling seront ravis de l'écouter ou de lire ses idées, pour le bien de notre culture.

N.BW

- 04/10/2006
Sarah,
Effectivement, c'est le même hotel, nous le confirmons. Et c'était à la suite de l'interview de Sam Mbendè. Alors pourquoi n'avons-nous pas diffusé cette interview avant? Tout simplement parce que nous aurions aimé entendre l'autre partie, c'est à dire les opposants de Sam Mbendè. Malheureusement, personne n'a repondu favorablement a nos sollicitations. Jacky Toto, devrais normalement nous accorder une interview, mais nous avons attendu en vain Monsieur Jacky Toto le jour du rendez-vous. Et jusqu'à présent nous sommes sans nouvelles. Donc nous avons décidé de diffuser les interviews à notre dispositions.
En ce qui concerne la vie de Peter Yamson, libre à vous de dire ce que vous avez envie de dire. Nous nous ne nous permettons pas de juger telle ou telle personne. Ce qui nous interesse, c'est ce qu'il a à dire. C'est tout.

sarah

- 04/10/2006
ce qui me frappe sur le coup de gueule de peter yamson,est que non seulement il se trouve au mème endroit que sam mbendè et l'endroit ressemble à s'y méprendre à un hotel(qui serait donc celui dans lequel serait descendu le président ultra contesté de notre cmc..),ce qui me pose problème est aussi la quasi disparition de peter yamson(le créateur de jobajo..un makossa très entrainant)qui d'après des sources dignes de foi ,passe très souvent par la case prison..je sais que je vais me faire des ennemis,mais l'art est quelque chose de noble,sam mbendè acompagné de peter yamson(tous deux très loin d'ètre des enfants de choeur)çà ne fait pas confiance ,donc le coup de gueule ne passe pas...il ne manquerait plus que les fays man comme pappy doumbè et charly nellè rejoignent la bande..de qui se moque t'on? minal mi...

KOSSA

- 29/09/2006
Hé oui SARAH, ne connaissant pas le personnage, j'éviterai de rentrer dans ce jeu; et si je comprend bien il ne faut nullement parler des camers qui font des choses que nous n'appréçions guère...
Donc sur camerfeeling il ne faut pas parler de POPOL, paske certains n'apprécie pas son personnage, ou de SAM MBENDE; Mais retenons que, tout camer de loin ou de près doit juste savoir qu'ils existent des camers qui font des choses c'est tout. Je ne sais de quel linge tu parles, je pense que nous devons éviter de trop salir se linge, ou d'ajouter la poussière; Mais camerfeeling n'est pas là, pour faire le choix sur les personnages dont nous devons parler sur le site. Si nous connaissons kelkun, et que nous apprécions se kil fait, parlons-en pour l'encourager.

sarah

- 29/09/2006
loin de moi l'idée de médisance,monsieur kossa,vous n'avez qu'à contacter pascal pierre et lui demander si c'est vrai ou c'est de l'intox(il penchera évidemment sur le second choix) au moins il nous expliquera son fonctionnement,je redis encore une fois que son talent est avéré,mais nous gagnerions beaucoup à dépoussiérer les actes que nous posons,nul n'est parfait,je suis d'accord,mais notre linge a pris trop de saleté,commençons à laver une partie...pourquoi pas sur camerfeeling..nous comptons encore sur pascal pierre,la route est longue,qu'il réintègre juste le droit chemin..

KOSSA

- 28/09/2006
Frèro, sawa nouvelle génération, rien de particulier à dire; car c'est une soirée comme toutes les autres organisées dans la région parisienne. Quelques camers sont sortie s'amuser, et applaudire PHILIP MILOKO, qui était une découverte pour bokou, et ça se voyait durant tout le spectacle. C'est artiste de la génération de JACKY KINGUE, XAVIER LAGAFF; mérite beaucoup d'encouragement, c'est pas facile de faire ce métier qui ne demande que le soutien d'un public. IL est vrai les connaisseurs ont pu constater kelkes failles de débutant, mais je pense qu'il fera une belle carrière s'il continu dans ce sens, il bouge bien, il a ce petit kelke chose de naturelle chez les camers lors d'un mouvement c'est mettre le feu.
J'ai discuté avec lui, et il n'attend ke le signe de camerfeeling, pour nous dire qui il est vraiment, de nous parler de sa musik et tout ce ki va avec. Alors, encore bravo à sawa nouvelle génération de nous avoir fait découvrir ce jeune artiste camer...

KOSSA

- 28/09/2006
Ha le monde est comme ça que pouvons-nous faire? SARAH, je ne me permettrai de rentrer dans le comment et le pourquoi ce jugement sur PASCAL PIERRE; et moi je ne regarde que le travail qui est fait; c'est un camer qui fait de son mieux pour mettre en avant certains évènement, alors c'est pour ça qu'il faut l'encourager, car c'est aussi ça le but de se site. Le comportement de PASCAL ou ses idées finacières n'ont aucune importance pour nous, regardons juste le travail, et c'est cette raison que je me suis permis de parler de lui. S'il faut perler ainsi, personne n'est parfait, et evitons de juger les gens sans bien les connaitre. C'est un camer, et si un camer est apprécié par certains, le feeling du site doit en parler.

sarah

- 28/09/2006
de gràce ma soeur caroline,j'espère qu'àprès tes hyréoglyphes,tu prendras quand mème la peine de nous expliquer(à nous prophanes de l'internet) quel est ce charabia..à propos de pascal pierre c'est vrai qu'il a un certain talent,mais malheureusement,c'est un type" très porté sur l'argent,et qui se retrouve dans des coups foireux ex: pour qu'il dise du bien d'un artiste,il faudrait qu'il ait eu quelques sous ou quelques avantages...il est trop cupide pour ètre cité comme mécène conscienceux,.je rejoins maryjo pour redire bravo à ce site,j'espère que beaucoup nous rejoindrons,essayons de faire ce que paul biya et ses amis pédés ne penseront jamais à faire...respecter ses semblables,et féliciter les meilleurs.god bless my people

N.BW

- 27/09/2006
KOSSA,
Susan est en haut et en plus elle est belle. C'est aussi ça les natifs camers. Même si de temps en temps certains responsables de la mauvaise gestion de notre pays veulent nous faire croire le contraire, moi je suis convaincu que les camers ont du talent. Il faut tout simplement montrer ce que nos freres et soeurs font à travers cette planete. Et là je te jure que nous avons des compatriotes qui font du bon boulot. Nous avons la chance d'être camer, d'avoir cette diversité de cultures, de langues etc... Mais certains autorités de notre pays ne le savent peut-être pas. Il faut être fiers d'être camer car c'est vraiment une chance pour nos enfants. Quand je vois les ecrivains comme EFFA, MIANO etc... moi perso, je suis en haut. Miano c'est l'une des rares écrivaines africaine à être sélectionnée au Goncourt depuis la création de ce prix. Personne n'en parle comme si ce n'était rien du tout. Mais c'est énorme. Cette femme a eu le prix des Lycéens en France cette année et plusieurs autres prix et reconnaissances de ses pairs... Comme quoi il n'y a pas que le foot au Cameroun. Si vous connaissez un artiste, un chanteur, un peintre... camer qui fait des choses bien alors n'hesitez pas à nous le dire et nous nous ferons un plaisir de le rencontrer ou de parler de lui et de diffuser notre culture et notre feeling à travers le monde. C'est aussi ça Camerfeeling. C'est pas un site fermé c'est votre site et c'est pour ça que vous avez la possibilité de nous faire parvenir les infos via votre espace membre. N'hésitez pas et ensemble nous ferons quelque chose de grand.
A propos KOSSA, toli nous les divas sur la soirée de Sawa Nouvelle Génération. Tu as des news???? Je sais que tu n'es pas du coin mais comme tu es partout en même temps... A+

KOSSA

- 26/09/2006
Frèro, là tu m'as eu; Un ami m'a parlé de SUZAN il y'a kelke mois, et on cherchait ensemble son album, moi ki ne la connaissait pas, je suis tombé des nus, kan camerfeeling m'a permis de découvrir kel talent elle a; Franchement bravo, enkor bravo à tous ces camers ki font de leur mieux pour leur choix de musik. J'ai entendu parler de SUZAN AGBOR, une camer-anglo (de kumba) qui fait de la bonne musik, et là, disons ke les camers sont fort.
Parlant de talent, j'aimerai à ma façon féléciter un certain PASCAL PIERRE, cet annimateur, et présentateur de haut niveau, qui a un truc propre à lui de présenter nos artistes dans leur spectacle, avec beaucoup d'amour pour son pays le cameroun, et pour la culture qui est la nôtre. Je pense qu'il faut aussi encourager les efforts de tous ces camerounais de l'ombre qui font un travail énorme.

KOSSA

- 26/09/2006
Oui MARYJO, j'en suis conscient que mambo ma mendè dolo!!!!
J'ajouterai que, KAISSA doumbè est la danseuse que plusieurs personnes ont découvert sur le clip de ESA ( ésè muna muto éyayé) sur la CRTV, dans les années 90. c'est la fille qui danse avec bokou de légèreté dans le clip, alors continuons à découvrir nos compatriotes qui font de belles choses grace à camerfeeling.

maryjo

- 26/09/2006
en effet,je suis contente que nous nous rejoignions,à petits pas mais se rejoindre quand mème,bravo encore une fois à ceux qui ont monté ce site,vous vous rendrez donc compte,ce que le manque d'ambition,et le manque de sructure de qualité en matière de production,peut pénaliser notre culture,en effet l'album de kaissa est déja sorti depuis belle lurette,il a donc fallu ce site pour que certains frères qui ont bon gout de la musique découvre leurs soeurs,kaissa doumbè est une chanteuse de talent,qui a officié avec de très grands talents(plus proche de nous le grand manu dibango) c'est la soeur de fredéric doumbè ,l'un des tous meilleurs bassistes que nous ayons,et de raymond doumbè bassiste du groupe esa(au temps de sa splendeur) c'est à se demander ce qu'un artiste doit faire ou ètre pour qu'il soit édité de manière sérieuse,heureusement il y a le net ..j'espère enfin que le talent et le travail SEULS paieront (et qu'il ne demanderont pas à nos frères et soeurs d'autres sacrifices...euh bizzaroides) kossa etl'autre frère bonne écoute..mambo ma mendè o dolo.!

Vos commentaires

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | »




ou
 




Camerfeeling Net


Emissions de CAmerFeeling - Ecoutez - Voir
NYOUNG
EYEBE
COLLINET
BWANGA
ITW
SAMBA

MEDIAS
MUSIQUES
VIDEOS
PHOTOS
INTEGRAL
FUZION
RADIO


Agenda evènements Camerfeeling

Tout l'agenda




Agenda des membres de Camerfeeling



Aucun événement à venir n'est programmé.


Tout l'agenda
Ajoutez un évènement dans l'agenda


CAMERFEELING on Facebook

 

  • Votre pub sur Camerfeeling
  • Vous recherchez un artiste
    pour vos évènements?
  • Nous réalisons vos vidéos
    Notre réalisateur

Contactez-nous

 





 




ESPACE REDACTEURS